Aude Maury

De-ci, De-là

L’association De-ci, De-là a pour objet de favoriser l’éveil culturel, l’épanouissement, le développement de l’enfant et de l’adolescent avec sa famille, à travers la promotion de projets multidisciplinaires.
Créée en juin 2003, l’association a développé des activités dans deux directions :
– l’animation de rencontres de quartier autour des médiations culturelles et artistiques à l’intention des familles ayant de jeunes enfants.
– la création et la diffusion de spectacles très jeune public.

Notre travail de création et ses objectifs :
– Permettre l’accès à la culture au jeune enfant et à sa famille.
– Penser un spectacle ni pour le jeune enfant ni pour ses parents, mais pour les deux ensemble. Un spectacle pour enfants prend sens s’il s’adresse aussi à l’adulte qui l’accompagne.
– Proposer cette rencontre qu’est le spectacle vivant dans ce qu’il a d’instantané, d’éphémère, d’unique et qui laisse l’empreinte d’une culture à partager.
– Faire le pari d’une lecture poétique du monde chez l’enfant et cela très tôt.
– Travailler tant en milieu rural qu’en milieu urbain.

Quand je crée un spectacle, il y a d’abord un travail de rêverie qui peut durer longtemps… Ensuite, le travail d’écriture me demande d’oublier cette première étape pour rejoindre la page blanche, et laisser le spectacle s’écrire. Enfin c’est dans la rencontre avec le public que l’écriture prend sens, je découvre mon spectacle dans ses résonances.
Deux directions que nous retrouvons toujours dans nos créations, dans nos projets comme une signature dans l’écriture : Le temps et l’espace.
Prendre le temps, et laisser de l’espace, pour rêver, imaginer, penser, inventer.
De la respiration, le jeune enfant en a besoin, mais l’adulte qui l’accompagne aussi ; se voir, s’entendre, se rencontrer nécessite de la distance, du temps de l’espace. Faire le pari d’une lecture poétique du monde chez l’enfant et cela très tôt. La culture nous déménage, nous dérange, nous range autrement… La culture est une occasion de regarder le monde autrement, comme lorsque l’on fait un petit pas de côté.
Aujourd’hui au cœur de notre travail, le clown. J’entends bien, c’est comme un gros mot, « clown », tout le monde en a une représentation et c’est normal, nous en avons tous rencontré un, on le trouve sur les enseignes de fast-food, coller au sapin de noël, dans des films d’horreurs, sur des portes clés, ou en petite figurine comme les bibelots, au carnaval… Mais aujourd’hui on le rencontre aussi en théâtre…. et cela maintenant depuis quelques années, dans des propositions pour adultes. Ça a été pour moi l’occasion de belles rencontres : Buffo, Emma la clown, Arletti et zig, Okidoc.
Pour les enfants, cette proposition est encore trop rare.
Aude Maury, directrice artistique de la compagnie De-ci, de-là

« Certains enfants, en entendant les rires autour d’eux, en font une expérience décisive. Ils apprennent que devenir adulte, ce n’est pas arriver à être pris au sérieux, mais à rester sérieux comme un enfant, se souvenir de l’adulte qui était en eux quand ils étaient enfants. Ils apprennent que nous portons en nous des désirs impossibles qui ne seront jamais réalisés, mais que nous n’avons aucune raison de capituler, car si ces désirs ne sont pas notre vie, ils sont notre raison de vivre. »
François Cervantès Extrait du livre Le clown Arletti

Aude Maury
Clown, musicienne et comédienne, Aude Maury s’est formée à l’art dramatique au cours Périmony puis lors de stages auprès de Mamadou Dioume (comédien chez P. Brook). C’est avec Rosine Rochette (comédienne chez A. Mnouchkine) qu’elle s’initie au clown. Et pendant plus de quinze ans, elle approfondira cette matière auprès d’Agnès Constantinoff (école Lecoq), dans le cadre d’ateliers mensuels. Par ailleurs elle abordera encore d’autres aspects du clown avec Giovanni Fusetti. Aujourd’hui elle poursuit cette recherche en proposant à son tour des stages autour du clown contemporain au sein de l’association « ça clown » dans le parc du Pilat (42).

Parallèlement, son intérêt et sa curiosité envers les jeunes enfants l’amène à suivre plusieurs stages au sein d’Enfance et Musique. Elle fonde l’association De-ci De-là en juin 2003, pour favoriser l’éveil culturel et artistique de l’enfant AVEC sa famille. La même année Aude crée « Moi, j’aime…, duo chanté-joué », premier spectacle pour le très jeune public. Suivront deux autres créations, qui ont en commun la rencontre du jeune enfant avec le clown ; en février 2007 « Dans mon jardin, fantaisie pour deux clowns » et en avril 2010 « Ça sonne ! solo pour un clown de théâtre » et en octobre 2011 « Le grand Conciliabule » (conférence clownesque tout public à partir de 3 ans).

Karine Palmieri
Diplomée au conservatoire national supérieur d’art dramatique après avoir joué sous la direction de Daniel Soulier (Lewis,Carrol et Alice au théâtre de Chaillot) et sous la direction de Patricia Giros (Tom Sawyer au CDN de Montreuil), elle travaille par la suite, au théâtre, entre autres avec Stuart Seide, Guy-Pierre CouleauPascale Siméon, Stéphanie Chévara….
À l’écran sous la direction de Didier Le Pêcheur, Gilles Bannier, Hervé Baslé, Philippe Harrel, Charles Matton…
En parallèle de son activité de comédienne,elle travaille depuis maintenant sept ans au sein de Deci-Delà. En tant qu’artiste dans « Moi j’aime » avec Aude Maury et en collaboration et regard sur « Ça sonne ».
Jouer en direction des « tout-petits » lui apporte en tant que comédienne une disponibilité et une respiration différente auprès d’un public adulte…

This entry was posted in . Bookmark the permalink.