Ça sonne !

Théâtre clownesque
Aude Maury – De-ci, De-là

Production De-ci de-là
Avec les soutiens : Service spectacles jeune public de Gennevilliers (92), Enfance et Musique, Ça clown.

À partir de 2 ans – 40 minutes

Conception, écriture et interprétation : Aude Maury (Mam’zelle Môa)
Regard complice : Karin Palmiéri
Musiques : Agnès Chaumié
Films : Sylvie Frémiot
Décors : Nathalie Bouzon
Lumières : Christophe Durand
Photos : Christine Lickel

affiche

Ça sonne ! c’est l’entrée d’un clown.
Un être à la recherche de sa nature, de son espace.
Un espace vide, n’est pas forcement libre… Ça sonne !
C’est qui qui sonne ?
Mam’zelle Môa tâche d’en découdre avec l’absence et la présence de l’autre.

 

Le clown, le tout-petit, deux êtres de présence.
Présents parce qu’ils sont tous deux des êtres de la chute… Tomber et se relever.
Ils connaissent ce mouvement, si naturel à la vie, sans chute, point de rebond, point de surprises, point d’exploration. Explorer le monde, détourner la lecture commune, inventer.
Einsten disait : « inventer, c’est penser à côté ».
Pourquoi aller vers le tout petit ?
Parce que je le trouve grand, grand tellement grand…. qu’il m’appelle dans mon travail d’artiste, à aller rejoindre, à approcher le plus que je peux cet endroit, cet espace encore plus grand que mes p’tites idées.
Aude Maury

Ça sonne ! épopée clownesque

Aude Maury, comédienne clown a conçu et interprète le spectacle « ça sonne ! ». Accrochés au téléphone, nous le sommes tous et parfois différemment. L’enfant lui, écoute, regarde l’objet, entend une voix. Pour l’artiste jouer avec le téléphone est une manière d’être accompagnée… de l’autre et de donner à résonner les présences malgré la distance.
Aude Maury installe une porte dans la proximité d’un pré, qui ouvre magnifiquement à une intimité. La porte qui chahute les repères du chez soi avec ceux du grand dehors devient l’objet d’une quête initiatique : la porte ouvre toujours sur le récit d’une vie !
Les mots qu’elle égraine au fil du spectacle racontent tout en jouant sur la répétition de véritables épopées miniatures, quotidiennes, et sont portés par un sens de l’absurde qui happe les enfants. Les films d’animations, véritables poèmes fantaisistes et émouvants, font murmurer la nature et entrent en confidence avec le personnage. Ce dernier s’invente porté par la musique et une scénographie riches chacune d’une atmosphère délicate.
« Ça sonne » est une création qui tout le temps invite aux portes du rêve et du regard éveillé. Une véritable histoire d’amour qui nous conte l’autre, les mots avec humour, grâce et malice ! Une œuvre dont l’intelligence et la fraîcheur touche à l’être.
Bruno Lomenech – magazine « Métiers de la petite enfance »

This entry was posted in . Bookmark the permalink.