Au bord de l’eau

Solo de danse
Véronique His – La Libentère

Co-production La Libentère / Enfance et Musique
Créé en résidence à la crèche municipale Rachel L’empereur à Pantin.

À partir de 6 mois – 30 minutes

Conception et chorégraphie : Véronique His
Interprétation : Caroline Desmaison
Création musicale : Agnès Chaumié

image principale

 

À la lumière du jour et sur une musique composée, une danseuse se met en mouvement au milieu du public.
Elle se faufile sans bruit et nous raconte avec son corps, ses mains et son visage les traces de son histoire…
Elle construit son espace.
Musiques, galets et tissus colorés accompagnent la chorégraphie épurée et lumineuse de ce spectacle singulier.
Le public, enfants, parents, professionnels, est installé dans la proximité de cette rencontre artistique.

 

Cinq courtes chorégraphies sont dansées dans un même temps ou des temps séparés sur une demi-journée dans la structure d’accueil petite enfance. La chorégraphe inventera, en lien avec la spécificité du lieu (architecture, projet d’équipe et rythme de la journée) un long ou plusieurs petits événements dansés dans l’espace de vie des enfants. Les parents peuvent être présents à des moments choisis. La danseuse investira l’espace et le public s’installera autour et à proximité.

Ce spectacle est proposé sous deux formes distinctes (dont la version théâtre) qui peuvent être programmées sur la saison ensemble ou séparément.

 

Extrait vidéo de la version théâtre en bas de page.

 

PRESSE
Au bord de l’eau est un solo dansé qui peut s’exécuter au sein d’un établissement d’accueil de jeunes enfants.
La journée du très jeune enfant en structure d’accueil est rythmée par des rituels, des activités, des échanges avec les professionnels qui l’accompagnent.
Leur proposer le solo dansé, Au bord de l’eau, c’est cheminer ensemble vers une rencontre qui contribuera à donner à penser à l’enfant bien après celle-ci.
La danse vient s’immiscer dans la vie de chacun, bousculant le quotidien et le familier de façon exceptionnelle. Le tout-petit prend un vif plaisir à découvrir ce qu’il ne connaît pas encore. Le temps d’une demi-journée, selon une organisation spécifique, la collectivité devient un lieu où se loge l’inattendu, où partager prend un nouveau sens. La chorégraphe Véronique His et l’interprète rencontrent l’équipe pédagogique, discutent, s’imprègnent. Avec les professionnels, elles saisissent la particularité de chaque projet, de chaque lieu. L’équipe, ouverte à un événement artistique des plus singuliers, se prépare à rencontrer le très jeune enfant avec la danse, le regard et la disponibilité de l’accompagnateur.
Ensemble, artistes et professionnels donnent du sens à leur démarche.
La danse convoque sur les “scènes” du quotidien, des émotions, une écoute généreuse et engagée des enfants. Alors qu’ils sont à l’âge de l’exploration du langage corporel, ils voient, dans une grande proximité, une interprète qui explore l’essence du mouvement.
Leurs réactions passent par la surprise, la joie communicative, le désir de faire, de revoir, la parole… Les professionnels observent l’attitude, les émotions d’un enfant, ils avancent eux aussi. Ce moment choisi permet de partager une expérience simplement humaine dans un cadre où s’abandonner à ce que l’on voit est aussi une quête nécessaire.
Bruno Lomenech – Métiers de la Petite Enfance, novembre 2010

This entry was posted in . Bookmark the permalink.